Demande d’amélioration du cadre de travail d’agents du 5ème art lettre au président du CHS-CT du 30/07/2014

Publié le 30 juillet 2014 dans la rubrique CHSCT Paris

Paris, le 30 juillet 2014 Monsieur Le Président du CHS-CT Paris, Les représentant-es CGT au CHS-CT de Paris ont été interpellé-es par des agent du 5ème pour différents problèmes pour lesquels ils ont annoté le registre.

1) Utilisation quotidienne d’une ouvreuse électrique de papier de la marque ROTOTYPE2000 MODEL MO 150 = 50HZ PN AAJAAA006 S/N 01778 F1 F2 F1 A/250V Made in Italy Cette ouvreuse d’enveloppes est située au milieu d’un très vaste open space du SIP du 5ème dans lequel travaillent 18 personnes, situé au 2ème étage de l’immeuble. Les collègues les plus proches de l’ouvreuse électrique (secteur Saint Victor voir RSST) ressentent le bruit de la machine et ne disposent d’aucun matériel de protection. Le collègue qui l’utilise s’est équipé lui-même, pour se protéger du bruit, d’un casque dénué de toute référence.

Les représentant-es de la CGT au CHSCT de PARIS demandent comme moyen de prévention tertiaire le déplacement de l’ouvreuse électrique dans un local approprié. Il existe au 1er étage une salle courrier attenante à une salle de réunion dans laquelle l’utilisation de cette machine serait moins nocive. Nous demandons que l’agent du SIP à qui cette tâche est confiée soit équipé d’un casque adapté.

2) Aération des locaux du 1er sous-sol

Les locaux du parking sont situés au niveau de la zone de classement et d’archivage ; des agent-es peuvent y travailler durant plusieurs heures. La présence d’une grille d’ouverture ne permet pas d’affirmer que la ventilation fonctionne. Le renouvellement de l’air ne semble pas se faire correctement. Ce problème est identifié de longue date (cahier hygiène et sécurité avril 2011).

En l’absence de réponse claire de l’administration, les représentant-es de la CGT au CHSCT vous demandent d’interdire le travail prolongé dans cette zone tant qu’aucun résultat d’analyse de l’air ou de mesure corrective concernant le fonctionnement de l’aération n’aura pas été prise.

Nous demandons une vérification des aérations, du renouvellement de l’air et la communication du diagnostic.

3) autres points soulevés

Des dossiers sont installés sur les compactus du fait du manque de place dans les armoires.

Le téléphone rouge présent dans la zone d’archives mériterait une notice d’utilisation.

Nous vous remercions de nous tenir informés de la suite que vous donnerez à ces demandes d’amélioration du cadre de travail d’agents du 5ème arrondissement. Nous transmettons copie de ce courrier aux médecins de préventions et inspecteur santé et sécurité au travail.

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0