Une cantine pour le nouvel an dans le 19ème ? et du temps pour déjeuner...

Publié le 14 septembre 2016 dans la rubrique Actualité revendicative

Le lundi 5 septembre, les représentants de la Direction, Mme Guillouet, MM. Gabriagues et Saintvoirin, sont venus annoncer aux agent-es la décision validée d’ouverture d’un lieu de restauration collective sur le site du 19è arrondissement place de l’Argonne.

Ce que nous voulions :

- Un 1/4 d’heure de crédit d’heure dans l’attente pour diminuer le stress du temps de pause dépassant forcément les 3/4 octroyés du fait de l’éloignement des cantines actuelles.

Cette revendication a été portée tout au long de l’année par les agent-e-s par des pétitions, par des actions revendicatives (pique-nique, concours photo, selfwich d’or) et demande d’audience. Les représentant-es des personnels ont relayé cette revendication en CHS-CT et en CTL. La Direction y a répondu par un refus de toute compensation horaire et des promesses.

Ce qu’on nous promet :

- une cantine privée du groupe ELIOR pour janvier 2017 pratiquant une tarification de type agraf avec un plat principal et un ou deux périphériques ainsi qu’une possibilité de bio et un coin sandwicherie,
- des plats réchauffés sur place,
- une capacité de 80 à 100 places. En cas de succès de fréquentation, la DRFiP pourrait envisager de l’agrandir sur le Patio.
- un repas entre 8,50€ et 10,50€ et une subvention de 5,24€ pour les agents dont l’indice est supérieur à 466 ; pour les agents dont l’indice est inférieur, une subvention supplémentaire de 1,22€ serait attribuée. Les conventionnements pour les autres cantines actuelles seraient supprimées autour du mois de janvier
- des travaux d’aménagement notamment pour le confort acoustique

Ce que nous voulons :

- Un restaurant administratif de type AGRAF, avec 1 plat principal et 1 ou 2 périphériques, la possibilité de bio et une taille suffisante pour les 400 agent-es DGFIP présents sur le site et potentiellement près de 1 000 personnes présents avec la CRAMIF et les formations dispensées.
- la possibilité pour les retraité-e-s, pour les agent-e-s en formation, les stagiaires, les personnels extérieurs à la DGFIP comme les personnels de sécurité (pompiers et surveillant) de bénéficier de cette nouvelle restauration collective,
- une performance acoustique agréable dans la salle de restauration,
- l’octroi temporaire d’un quart d’heure de crédit, en attendant la création de la cantine sur place,
- le maintien des conventionnements sur les cantines CNAV et Hémisphère si des agent-es souhaitent continuer à y aller.

La création d’un lieu de restauration collective est une première victoire à mettre à l’actif de la mobilisation des agent-es du site soutenus par la CGT au CTL et au CHS-CT.

PS : pour info, suite aux remarques des agent-es et la demande de la CGT, une grille sécurisée a été installée pour le local vélo afin d’éviter les vols qui se sont déjà produits.

FAISONS ENSEMBLE ENTENDRE LES REVENDICATIONS DES AGENT-ES

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0