Brèves du CHS-CT par l’équipe CGT nouvelle formule décembre 2016

Publié le 21 décembre 2016 dans la rubrique CHSCT Paris

BIENVENUE A PAGANINI

Suite à l’action violente d’un usager le jeudi 29 septembre au centre des finances publiques du 20ème, un premier CHS-CT extraordinaire s’est tenu le 4 octobre suivi d’un CHS-CT dédié à la sécurité des agents le 14 novembre.

Les agents n’ont pas les moyens actuellement de recevoir le public très nombreux dans de bonnes conditions. La CGT, avec les autres organisations syndicales, a demandé de pourvoir aux emplois vacants, notamment pour l’accueil (30 emplois C vacants lors de la CAPL C du 28/06/2016).

Nous avons réclamé, via une pétition signée par 260 agents, l’aménagement de l’accueil, le plus urgent étant la réparation du ferme porte qui ne fonctionne plus à l’entrée du personnel…depuis le 29 septembre ! A notre demande, nous avons demandé la saisine de l’inspecteur du travail. Hall d’accueil le 14 novembre 2016

MEME PAS FROID

Dernier exemple du désintérêt de la Direction pour les conditions de travail des agents et du public reçu : le lundi 5 décembre, l’administration a laissé les agents et le public dans le froid (14°C) toute la journée ! Assez de mépris ; les agents et le public ont droit à une température convenable toute la journée. Si vous ne craignez ni le froid, ni l’insécurité, venez travailler dans le 20ème !

Y A PAS URGENCE !

Au mois de juin 2016, une collègue a chuté dans son bureau, se prenant les pieds dans la moquette. Six mois plus tard, l’accident de service est abordé en CHS-CT en décembre et la CGT obtient que la dalle soit réparée sans plus attendre.

Encore un exemple de la désinvolture de la DRFiP eu égard aux conditions de travail des agents et de son manque de réactivité pour supprimer les risques d’accident de service. Défendons ensemble notre santé au travail.

ENREGISTREMENT A RESPECTER

La direction a décidé de réduire l’implantation des pôles Enregistrement de 14 à 3 sites d’ici la fin 2017, respectivement à St Hyacinthe (1er), St Sulpice (6ème) et Londres (9ème). Sur chacun des sites choisis, cela nécessite des travaux conséquents. L’inspecteur santé et sécurité au travail a mis en garde la DRFiP sur la mise en conformité des locaux notamment pour le site de St Hyacinthe dans un rapport de 44 pages (luminosité, renouvellement d’air, sorties de secours, accessibilité handicapé, etc.). Sur le site de la rue de Londres, de nombreux collègues doivent changer de locaux pour laisser la place aux collègues du nouveau SDE. Il faudra être vigilant pour que la santé et la sécurité des agents soient respectées !

Y A -T’IL UN PILOTE DANS L’AVION ?

On ne sait pas, mais ce qui est sûr c’est qu’il n’y a plus de chauffeur dans la voiture. Et pour cause ! Qui voudrait conduire, dans la densité du trafic parisien, un véhicule inadapté, partagé entre la volonté de satisfaire les collègues des sites et les infractions au code de la route génératrices de PV mais surtout de retrait de point ?

Les agents des services communs sont de plus en plus contrariés d’assurer un travail stressant, dangereux, source de troubles musculo-squelettiques (TMS) pouvant impacter directement leur vie personnelle (un collègue a perdu ses 12 points) et tout cela sans aucune reconnaissance professionnelle financière ou en termes de déroulement de carrière. La voiture chargée du courrier

DES ECONOMIES SUR NOTRE DOS

La DRFIP a choisi de réduire les sites chargés de la gestion du courrier de 4 à 2 (Réaumur et Londres) pour rentabiliser les frais d’affranchissement versés à la Poste. Cette réorganisation se fait sans augmentation des effectifs mais en triplant la charge de travail par agent. Les espaces courriers restent identiques alors que la charge de travail croit fortement (3 fois plus de caisses de courrier) .

Cette réforme a été imposée par la direction sans étude ergonomique préalable, sans aucune concertation avec les agents concernés, sur l’organisation des tournées et le choix de véhicules adaptés. De plus, sur le site de Réaumur, il n’y a pas de monte-charge !

FROID DEHORS CHAUD DEDANS

Lors des grands travaux réalisés par le Direction Générale sur le site bd de Reims dans le 17e afin d’accueillir le centre des Finances de Levallois, le SAS d’accueil n’a pas été renové. Résultat, chaque hiver, le public et les collègues ont froid dans le hall d’accueil, le vieux SAS étant une passoire énergétique. Devant l’insistance de la CGT soutenue par les autres organisations syndicales, un rideau d’air chaud a été installé en attendant une vraie réfection, espérant soulager un peu les collègues du froid à l’accueil.

BONNE FIN D’ANNEE 2016 ET RENDEZ-VOUS DES DEBUT 2017

L’équipe CGT au CHS-CT Finances Paris

  • Fabrice Egalis Laurence Normand Jamel Mazouzi
  • Marie José Lascaud Pascal Tourki Christophe Michon
  • Stéphane Tricot Sandrine Leonoff Françoise Niégo

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0