Revendiquer et dénoncer AUX COLLEGUES DU CENTRE DES FINANCES PUBLIQUES DU XI

Publié le 23 février 2017 dans la rubrique Actualité revendicative

INFORMATION RELATIVE A LA DEGRADATION DES LOCAUX DES FINANCES PUBLIQUES DU XI ET A LA GREVE DES SALARIES DU SITE

AUX COLLEGUES DU CENTRE DES FINANCES PUBLIQUES DU XI

Mercredi soir, alors que les grévistes et les militants syndicaux discutaient dans la salle de réunion, quelqu’un s’est introduit dans l’immeuble et a dégradé l’ensemble des locaux en renversant du café à tous les étages dans les couloirs de circulations, dans les halls et dans les escaliers.

La CGT Finances dénonce cette action qui peut avoir pour but de discréditer un mouvement de solidarité envers une salariée, Marie, qui travaille pour le centre des finances depuis plus de 7 ans en contrat à durée indéterminée et que l’entreprise Novasol ne veut pas réintégrer.

Durant la réunion de mercredi soir, un responsable de Novasol est passé voir les grévistes mais sans apporter aucune information nouvelle, puis il est reparti.

Depuis lundi 20 février, toute l’équipe du ménage de la rue godefroy cavaignac est entrée en grève, non sans en avoir prévenu leur employeur de cette possibilité si celui-ci ne reprenait pas Marie. Ils se sont rasssemblés 3 après midi de suite, cela donnant lieu à des articles dans la presse (l’humanité, le parisien) et à des vidéos visibles sur des sites internet.

Alors que des salariés font grève, mardi et mercredi, Novasol a fait intervenir des salariés pour faire le travail des grévistes dans la matinée, hors des horaires de travail prévus dans le marché et sans que pour l’instant on puisse savoir si ce travail était fait dans la légalité.

Mardi soir, Novasol, interpellée par la cgt, répondait par un courrier mettant en cause des militants cgt finances et sud dans une volonté de dégrader les locaux. A peine 24h après, un ou des individus dégradaient les locaux alors que les grévistes et les militants syndicaux étaient en réunion.

Si nous ne pouvons porter des accusations sans preuve, pour l’instant, la coïncidence est troublante.

Les salariés grévistes et les militants syndicaux remercient du soutien que leur apporte les agents des finances notamment en ayant signé massivement une pétition et dénoncent cette dégradation des locaux.

La lutte continue jusqu’à la reprise de Marie, privée de salaire depuis janvier.

Continuons à les soutenir !

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0