La lettre à Ulysse... encore faut-il arriver au bout du voyage !!

Publié le 27 février 2017 dans la rubrique Actualité revendicative

Comme nous l’avons tou-te-s constaté, depuis décembre, l’acheminement du courrier pose de sérieux problèmes. A l’origine, le choix a été fait par la DRFiP de réduire les sites d’affranchissement de 4 à 2 (Réaumur et Londres) par soucis d’économies de frais d’affranchissement. Sauf que cette réorganisation se fait sans augmentation des effectifs, avec une charge de travail qui triple, des conditions de travail et de sécurité inacceptables.

Manque d’effectifs, absence de concertation avec les agent-es concerné-es, matériel inadapté, espace de travail inchangé... La chaîne est bloquée en amont (acheminement du courrier) comme en aval (affranchissement). Seule la très grande implication des collègues permet d’éviter la catastrophe. A la demande de la CGT, le CHSCT du 19 janvier a abordé ce point, en présence d’une très large participation des agent-es des services communs.

La direction a dû en toute urgence louer de nouvelles voitures aux normes de sécurité dans l’attente d’achat d’un nouveau parc automobile.

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0