Rassemblement à Réaumur lundi 6 mars à 14h30 Tract intersyndical et Appel à la solidarité financière Soutenez la grève reconductible des salariés du nettoyage

Publié le 1er mars 2017 dans la rubrique Actualité revendicative

Rassemblement de solidarité à Réaumur lundi 6 mars à 14h30

SOLIDARITE AVEC LES SALARIE-E-S DU NETTOYAGE EN GREVE !

Les salariés de l’équipe de nettoyage de Novasol sur le site des Finances Publiques du 11ème sont en grève depuis le 20 février pour soutenir une de leur collègue, Marie, que le nouveau patron a refusé de reprendre, alors que la convention collective de la propreté prévoit la reprise des salariés en cas de changement de société suite à appel d’offres. La passation de marché a eu lieu au 1er janvier.

Au départ, le motif invoqué était que Marie n’avait pas présenté des papiers en règle mais seulement une attestation d’une demande de régularisation - qui permettait néanmoins la poursuite du contrat de travail. Depuis, elle a obtenu, le 14 février, un titre qui lui permet de travailler. La sous-préfecture et l’inspection du travail ont confirmé à Novasol que Marie était en règle et pourtant l’entreprise refuse jusqu’à maintenant de la reprendre. Ses collègues sont en grève et ne reprendront leur travail que quand Marie sera réintégrée.

D’autres problèmes se posent sur le chantier : une salariée en CDD n’a pas été payée de toutes ses heures, une autre n’a pas du tout été payée pour le mois de janvier. Les remboursements de transport n’ont été payés à aucun-e salarié-e, des cotisations d’assurance complémentaire ont été prélevées sans demander aux salariés s’ils avaient un motif d’exonération....

Le nettoyage des centres des Finances Publiques de Paris auparavant attribué à l’entreprise TFN a été alloué à Incub Ethic qui elle même fait appel à 3 sociétés : Novasol, VDS et ISS depuis le 1er janvier. Il s’agit donc de sous-traitance de sous-traitance et ce sont les salariés qui en font les frais.

Sur tous les sites et dans les 3 sociétés les salariés ont constaté de nombreuses anomalies : non reprise de certaines clauses de leurs anciens contrats (abandon de la clause de mobilité), tentatives de se débarrasser de certains salariés, révision à la baisse de leurs droits, non paiement du remboursement du pass navigo, hausse de la charge de travail, notamment sur le site de la rue Réaumur, convocation de leur déléguée du personnel avec menaces de sanctions...etc

Les salariés sont très mécontents. ils ont fait la liste de leurs revendications et ont demandé à ce qu’une délégation soit reçue par Incub Ethic.

Le 27 février les salariés de VDS sur le site des Finances Publiques du 17ème se sont à leur tour mis en grève pour leurs revendications et en soutien à Marie.

Ces sociétés doivent respecter le Code du travail et Marie doit être réintégrée. La DRFIP, via l’UGAP, doit faire des offres de prix permettant aux salariés du nettoyage de ne pas être surexploités et aux collègues des Finances Publiques de travailler dans un environnement propre et sain.

Chaque jour un rassemblement de soutien a lieu devant le centre des Finances Publiques à 16h30 avec slogans et tam tam de poubelles. Des habitants solidaires, des militants politiques, associatifs et syndicaux viennent manifester leur soutien.

Les grévistes manifestent une grande détermination. Ils sont soutenus par les agents des Finances Publiques du 11ème arrondissement et par les syndicats des Finances Publiques de Paris CGT, Solidaires et FO qui ont signé des pétitions et fait une démarche commune pour favoriser la réintégration de Marie.

Tous ensemble nous pouvons gagner !

Solidarité avec les salariés du nettoyage en grève !

 Pour soutenir financièrement les grévistes : chèques à l’ordre de solidarité grévistes CGT à adresser à CGT Finances Publiques Paris 6 Rue St Hyacinthe 75001 Paris

APPEL A LA SOLIDARITE FINANCIERE

Les salariés du nettoyage du centres des finances publiques du 11e arrondissement à Paris sont en grève depuis le lundi 20 février, rejoints depuis le lundi 27 février par ceux du 17e arrondissement.

Des salariés de l’entreprise prestataire de service NOVASOL sont en grève et se rassemblent tous les jours à 16h30 devant le centre des finances publiques du 11e.

Ils demandent la reprise immédiate d’une des leurs, Marie, qui travaille sur le site depuis 2009 et qui était en attente de la délivrance d’un titre de séjour au 1er janvier, titre délivré depuis. Les grévistes de Novasol demandent aussi le paiement des salaires de janvier et de février à Marie.

Les grévistes de Novasol comme ceux de VDS, qui tous travaillaient avant pour TFN dans les centres des finances publiques, demandent la suppression de la clause de mobilité réintroduite illégalement dans leurs contrats, le remboursements des frais de transport et des prélèvements opérés automatiquement pour des assurances complémentaires, le maintien de leur rémunération et de leurs nombre d’heures, la suppression des périodes d’essai illégales, etc.

La direction de NOVASOL reste sourde à leurs revendications notamment pour Marie, malgré l’avis formulé par l’inspection du travail favorable à sa reprise et au paiement des salaires de janvier et de février.

Les sociétés NOVASOL, VDS et ISS sont les sociétés retenues au marché remplaçant TFN aux finances publiques via la société d’investissement INCUB’ETHIC retenu par l’UGAP au marché public. Un courrier des salariés leur a été adressé afin de recevoir une délégation pour écouter leurs revendications relevant du simple respect de la loi.

La CGT des Finances Publiques de Paris appelle à la solidarité financière avec les grévistes, jusqu’à la victoire.

Envoyer vos chèques à l’ordre de « CGT solidarité grévistes »
- à l’adresse de la CGT Finances Publiques 6, rue Sainte Hyacinthe 75042 Paris cedex 01

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0