Nettoyage à la DRFiP : le grand ménage patronal

Publié le 13 juin 2017 dans la rubrique Actualité revendicative

Le budget alloué à la DRFiP continue de baisser, la direction distribue la pénurie et des salarié-es trinquent. Illustration de cette baisse des crédits : le marché de nettoyage avec un budget en diminution de 178 000 euros, entraînant des prestations de moindre qualité et ayant des conséquences sur les personnels du ménage : salarié-es non repris-es, baisse du nombre d’heures de travail, baisse du salaire, non respect du code du travail et de la convention collective. Trois sociétés, NOVASOL, VDS et ISS, prestataires de nettoyage aux Finances depuis le 1er janvier veulent réduire la masse salariale afin d’augmenter leur marge de profit, par ailleurs déjà confortable. Les salarié-es de NOVASOL, par leurs grèves dans le 11ème ont obtenu satisfaction. La société VDS qui gère le site Banque, elle, refuse de reprendre un salarié et de reconduire les contrats de travail à l’identique alors que la convention collective garantit le maintien de la rémunération intégrale lors de la passation du marché. Ils sont en grève depuis le 25 avril. La CGT Finances Publiques Paris les soutient.

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0