Monnaie et crédit : les deux faces d’une même pièce

Publié le 5 juillet 2017 dans la rubrique Actualité revendicative

La monnaie ? Quoi de plus banal ! Nous avons tous quelques pièces ou billets dans notre poche ou notre sac. Nous ne nous déplaçons pas sans notre carte bancaire et nous faisons encore régulièrement des chèques même si leur utilisation devient moins fréquente. Ces objets font partie de notre vie quotidienne et on imagine difficilement pouvoir s’en passer. D’ailleurs ne pas y avoir accès, ce qui est malheureusement toujours le cas pour certains, y compris dans un pays comme la France, constitue un signe, et aussi souvent un facteur, d’exclusion sociale.

Mais, lorsque nous essayons d’aller au-delà de ces bouts de papier ou de plastique, de comprendre pourquoi ils ont une telle valeur et un tel pouvoir, et surtout pourquoi la monnaie coule à flot pour certains alors que nous sommes si nombreux à n’en avoir jamais assez, nous nous heurtons à l’argument imparable d’une technicité qui nous dépasse. Les questions monétaires, nous dit-on, sont d’une telle complexité qu’il faut les laisser aux experts et à ceux, banquiers et financiers, qui font profession de leur gestion. La monnaie repose sur la confiance ? Alors devons-nous faire confiance à ces spécialistes et nous contenter de jouir des bienfaits des outils qu’ils mettent à notre disposition ?

Tout comprendre (ou presque) sur la monnaie et le crédit pour se réapproprier collectivement ces outils et les mettre au service de tous.

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0