INCUB’ETHIC, ETHIQUE EN TOC Grève des salarié-es du nettoyage de VDS

Publié le 16 juillet 2017 dans la rubrique Actualité revendicative

INCUB ETHIC : vous avez dit éthique ?

11 SEMAINES DE GREVE POUR FAIRE RESPECTER LE DROIT DU TRAVAIL !

Depuis le 1er janvier 2017, INCUB ETHIC remplace TFN, suite à un appel d’offre, pour les prestations de nettoyage dans les centres des Finances Publiques parisiens.

Cette entreprise a fait appel à des sous-traitants : NOVASOL, VDS et ISS qui se partagent le marché parisien. Ces sociétés veulent réduire la masse salariale afin d’augmenter leur marge de profit.

Une grève de 18 jours en mars a été nécessaire à NOVASOL sur le 11ème arrondissement pour la réintégration d’une salariée et le respect de la réglementation du travail pour tous les salariés de l’équipe (paye et contrats).

Depuis le mardi 25 avril , l’équipe de ménage du 11-13 rue de la Banque est en gréve cette fois à VDS principalement pour :

  • la réintégration de M. KONATEH congédié après 18 ans de travail sur le site et après 10 jours de reprise suite à un congé
  • le maintien des rémunérations antérieures, baissées de 600 à 480 € pour 2 salariées et baisse annoncée pour un 3ème
  • le maintien de toutes les clauses des contrats antérieurs

A VDS

Le 15 mai, une trentaine de personnes (3 chantiers VDS en grève et leurs soutiens) sont allés manifester au siège de VDS, à Buc dans les Yvelines, pour soutenir les grévistes de la rue de la Banque, défendre leurs revendications, très proches de celles des grévistes et demander l’ouverture de négociations. Le patron n’a accepté de recevoir une délégation qu’à 20h 45 et n’a satisfait aucune des revendications principales des grévistes.

INCUB ETHIC : ETHIQUE EN TOC !

N’ayant pas de réponse à une demande de rendez vous, les grévistes et leurs soutiens ont encore prouvé leur détermination en se présentant dans les locaux d’Incub Ethic à Nanterre le 31 mai. Ils ont pu imposer une rencontre à son Président et lui exposer la situation et leurs revendications pour lui faire savoir qu’ils ne souhaitaient à aucun moment devenir la variable d’ajustement de leurs entreprises. Ils lui ont demandé d’intervenir pour l’ouverture de négociations mais le dirigeant d’Incub Ethic a dit faire toute confiance à VDS pour le respect du droit du travail.

Avec Incub Ethic et VDS, les charges de travail sont de plus en plus insupportables : sur la rue de la Banque 1500 m² par salarié et par jour en 3h avant l’arrivée de VDS et, depuis le départ de M. KONATEH la charge est passée à 1900 m². Est-ce humain d’imposer des charges pareilles quand on se dit « social et solidaire » ?

La Convention Collective qui prévoit, dans son article 7-2, le maintien de la rémunération des salarié-e-s transféré-e-s n’est pas respectée.

INCUB ETHIC doit arrêter de couvrir de telles pratiques, au risque d’être accusée de vendre une image fallacieuse de ses activités, à l’opposé des valeurs qu’elle affiche. Les négociations doivent s’ouvrir !

SOUTIEN AUX GREVISTES JUSQU’A LA VICTOIRE !

Pour soutenir financièrement les grévistes : chèques à l’ordre de solidarité grévistes CGT à adresser à CGT Finances Publiques Paris 6 Rue St Hyacinthe 75001 Paris. 10-07-2017

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0