22 mars Forte mobilisation à la DGFiP

Publié le 23 mars 2018 dans la rubrique Actualité revendicative

La réussite de la journée unitaire de mobilisation dans différents secteurs professionnels (Fonction Publique, Cheminots, Énergie, Transport, etc.) s’est traduite par plus de 180 rassemblements et manifestations partout en France, regroupant plus de 500 000 manifestants dans les rues.

Le taux national (provisoire) DGFiP est de 38,88 %. Nous étions 41,48 % à Paris à être en grève, certains sites étant fermés au public (3° Michel Le Comte, 10° Paradis, 13° Tolbiac, 14° Moulin Vert, 18° Boucry, 19°Argonne) ainsi que les services suivants : le SIP 1/2, le SIE 9° Est, le SPF 9, la Trésorerie Amendes 1 et la Trésorerie Amendes Transport. Par ailleurs, le PCRP 15° et le PCE 7° ont été recensés comme étant fermés.

Notre cortège CGT Finances Publiques Paris était une vraie réussite.

Cette forte mobilisation dans notre administration illustre et confirme le sentiment de ras-le-bol des personnels face à l’abandon de nos missions, à la dégradation de la qualité du service public qui en découle, la détérioration de leurs conditions de travail et leur lassitude de voir sans cesse remis en cause leurs droits et garanties.

Loin d’être isolés, les agent-es ne sont pas dupes et comprennent que si la DGFiP est clairement mise en danger par les politiques mises en place et déployées par leur directeur général, c’est qu’ils sont conscients d’être confrontés à des attaques faisant partie d’un contexte plus large. C’est pourquoi ils ont convergé avec l’ensemble des fonctionnaires et agents publics dans les manifestations organisées un peu partout en France à l’appel de 7 organisations syndicales de fonctionnaires.

Sourds aux revendications des agent-es, les membres du gouvernement continuent pourtant leur « fonctionnaire-bashing » en s’attaquant au statut et en accentuant leur politique de suppression d’emplois dans le cadre du programme CAP 2022. Le directeur général de la DGFiP déroule ce programme dans les restructurations qu’il met en œuvre.

Pour la CGT Finances Publiques il convient d’inscrire ce mouvement dans la durée. D’ores et déjà, plusieurs assemblées générales de personnels à la DGFiP ont lieu pour déterminer avec eux et dans la recherche de l’unité, les moyens d’accroître la mobilisation et de poursuivre l’action dans la durée.

Le 3 avril, nous serons en grève, en AG et en manifestation sur Paris !

Portfolio

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0