Retraite par points : la CGT donne son avis !

Publié le 15 février 2019 dans la rubrique Actualité revendicative

Macron s’attaque au calcul basé sur les six derniers mois de salaires. Pour ceux qui en ont plus ou moins, la totalité des primes seraient en contrepartie prises en compte pour le calcul de la retraite. Les pensions augmenteraient donc avec les primes ? Non, elles baisseront !

On ne sait rien du montant de retraite prévu par le gouvernement et de son calcul ; donc pour nos simulations ci-dessous, nous avons choisi d’appliquer les règles actuelles de l’ARRCO, la retraite complémentaire par points des salariés du privé soit :

  • 28 % de cotisation déjà déterminées par le gouvernement (11.20 % agent et 16.80 % employeur).
  • 80 % de la cotisation achète des points (22.40 %)
  • Le rendement du point est de 6 %. 6 € de pension par an pour 100 € de cotisations.
  • Les agents cotisent sur les primes et celles-ci comptent pour la retraite.
  • Les agents ont 43 ans de carrière.
  • Ils finissent leur carrière au dernier échelon de leur grade
  • Les grilles sont celles de 2020 (PPCR) et le point d’indice est celui de 2018.
  • On applique l’hypothèse très optimiste d’une revalorisation annuelle de la valeur du point sur l’évolution du salaire moyen. Si l’on retient l’hypothèse de l’inflation, les taux qui suivent seraient encore inférieurs.

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0