Télétravail infos cgt chs avril 2019

Publié le 19 avril 2019 dans la rubrique CHSCT Paris

Infos CGT au CHS-CT / AVRIL 2019 : TELETRAVAIL

La DRFiP Paris s’est engagée à recenser les agents souhaitant faire une demande de télétravail.

Un protocole RH sur le télétravail à la DGFiP est mis à votre disposition sur le site internet de la CGT Finances publiques :

http://www.dgfip.cgt.fr/73/IMG/pdf/protocole_rh.pdf

Il est prévu un déploiement progressif étalé sur 3 ans avec à terme un plafond de 10% de télétravailleurs applicable aux effectifs de chaque direction.

La DRFiP Paris a choisi de limiter le nombre de télétravailleur à 5% de l’effectif global la 1ere année.

La CGT a demandé de porter le plafond à 10% de l’effectif dès cette année, les collègues ne devant pas se voir opposer un refus du fait d’un plafond de 5%.

Les autorisations de télétravail pour les situations médicales graves (ex agant.es ayant un handicap ) ou sociales difficiles seront accordées en dehors de ce plafond et peuvent être de 3 jours par semaine ou plus par dérogation.

La quotité de télétravail est limitée à une journée par semaine à Paris ; le protocole télétravail national prévoit une limitation à trois journées par semaine.

La CGT a demandé la possibilité pour les agents d’avoir le choix dans leur demande d’une, de deux ou de trois journées par semaine en télétravail dès cette année.

Le télétravail est basé sur le volontariat et ne peut être imposé à l’agent. Une ancienneté de 6 à 12 mois sur le poste est requise. L’agent doit disposer d’une connexion internet à domicile.

Une candidature se fait auprès du chef de service ; celui-ci émet un avis motivé transmis à la direction qui est le décideur final pour accorder le télétravail. Une convention est alors signée ; En cas de refus de la demande, l’agent peut demander à l’autorité hiérarchique de revoir la décision, recours obligatoire avant la saisine éventuelle de la Commission Administrative Paritaire (C.A.P. ).

Une préfiguration du dispositif s’est faite dans une trentaine de directions et a concerné 358 télétravailleurs. 71% des télétravailleurs sont des femmes, 79% sont âgées de plus de 40 ans et 32% ont entre 50 et 59 ans. 81% sont à temps plein.

La CGT soutiendra les agentes et les agents souhaitant postuler au dispositif

Actuellement, le dispositif ne prévoit pas de financement de matériel professionnel à domicile.

Pour la CGT, un agent ne doit pas financer son matériel professionnel, ainsi que les couts induits (assurance, etc). La CGT a également demandé l’accès à des applications de type skype pour les potentielles réunions en téléconférence.

Enfin un dispositif de suivi des risques professionnels pourrait être mis en place contre les risques de perte de convivialité et d’isolement, le sentiment d’être exclu du collectif de travail et le risque d’une reproduction d’une inégalité femmes/hommes en reléguant les femmes hors de l’espace public, au foyer, devenu lieu de la double journée...

N’hésitez pas à solliciter les militant.es CGT toujours présent.es pour défendre tous les agent.es.

Pour La CGT Finances au CHS-CT Finances Paris. Fabrice Egalis, Jamel Mazouzi, Christophe Michon (DRFiP) Thierry Moreau (Douane), Pascal Tourki(DNVSF), Laurence Normand (DSFP APHP)

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0