En vol vers Orly…

Publié le 4 juillet 2019 dans la rubrique Actualité revendicative

Avec la période estivale qui s’ouvre, nombreuses sont les familles originaires des départements de l’outre-mer qui se préparent à prendre leur envol. Grâce aux congés bonifiés, elles vont retrouver leur pays d’origine, leur famille et se ressourcer. Pendant ce temps-là, toutes celles et ceux qui ont vu leur droit refusé cette année restent sur le carreau car victimes de l’interprétation du Centre des Intérêts Matériels et Moraux par des services de plus en plus restrictifs quant à l’application du droit à congé bonifié.

Oui, nous sommes de moins en moins nombreux à bénéficier de ce droit parce que les refus explosent dans les trois versants de la fonction publique. Et cela ne risque pas de s’arranger avec la réforme que le gouvernement veut mettre en place pour 2020 et contre laquelle la CGT mène la lutte.

Après notre troisième mobilisation du 14 juin à Bercy, certaines choses commencent à se préciser du côté gouvernemental à propos de leur réforme des congés bonifiés.

  • Le 12 juin, le service de presse de l’Elysée faisait paraître un communiqué dans lequel un paragraphe faisait état d’un choix qui serait offert au bénéficiaire des congés bonifiés dès 2020.
  • Le 23 juin la Ministre des Outre-mer, Mme Girardin, dans une émission politique affirmait vouloir négocier la réforme avec les organisations syndicales et les parlementaires.

Ce qui semble certain est qu’il n’y aura pas de décret en juillet 2019 et c’est à mettre au crédit de la lutte que la CGT a engagée avec les originaires de l’outre-mer contre cette réforme. C’est dans la rue que ça se passe ! Le rapport de forces c’est là qu’il se fait. Et la rue c’est la CGT qui la prend avec celles et ceux, toujours déterminés et debout pour dire NON à leur réforme.

Si le gouvernement veut négocier la mise en place d’une réforme qui proposerait le choix de partir un mois tous les 2 ans ou de rester sur le cycle de 2 mois tous les 3 ans, la CGT ira négocier avec les revendications qu’elle porte : maintien du décret de 1978 qui permet déjà de choisir la durée du séjour et offre de la souplesse avec la possibilité du report et négociation sur les critères d’attribution du droit.

Nous devons l’arracher à ce gouvernement et pour ça la CGT propose un temps fort symbolique à Orly.

Le 6 juillet : nou ka baké Owly (direction Orly) Rendez-vous à 10H00 niveau Hall 4 (ex SUD)

Accès : Navette Orly Bus à Denfert-Rochereau Voiture pour stationner : Zone CARGO, rue du Tri, Bâtiment 293 Départ à pied vers Hall 4 à 9h30 dernier carat.

Venez avec vos drapeaux, pancartes. La CGT proposera à la vente 15 t-shirt avec slogan spécial Congés Bonifiés à 10€. Si vous voulez être sûr d’en avoir un, Merci de contacter Casimir dès maintenant.

Documents joints

Pour rester informé-e abonnez-vous à notre lettre d'information !

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0